Josemaría Escrivá Obras
384

Confusionnisme. — J’ai appris que la rectitude de ton jugement vacillait. Et pour me faire comprendre, je t’ai écrit : le diable est très laid, et, comme il est malin, il ne s’expose pas à ce que nous voyions ses cornes. Il ne se présente pas de face.

— C’est pourquoi il est si souvent travesti de noblesse, voire de spiritualité.

Précédent Voir le chapitre Suivant