Josemaría Escrivá Obras
439

N’oublie pas que la douleur est la pierre de touche de l’amour.

Précédent Voir le chapitre Suivant