Josemaría Escrivá Obras
492

L’amour que tu voueras à notre Mère soufflera sur la braise des vertus enfouies sous la cendre de ta tiédeur et en fera jaillir la flamme vive.

Précédent Voir le chapitre Suivant