Josemaría Escrivá Obras
589

Quand tu entendras les applaudissements du triomphe, que résonnent aussi à tes oreilles les rires que tes échecs ont soulevés.

Précédent Voir le chapitre Suivant