Josemaría Escrivá Obras
710

Tu t’alarmes et t’attristes que tes communions soient froides, arides. — Quand tu t’approches du sacrement, que cherches-tu, dis-moi, toi ou Jésus ? — Si c’est toi-même que tu cherches, je m’explique ton affliction …, mais si — comme il se doit — tu cherches le Christ, quel signe veux-tu, plus sûr que la Croix, pour savoir que tu l’as trouvé ?

Précédent Voir le chapitre Suivant