Josemaría Escrivá Obras
777

Ta volonté propre, ton jugement propre : voilà ce qui t’inquiète.

Précédent Voir le chapitre Suivant