Josemaría Escrivá Obras
801

Le monde résonne encore de ce cri divin : “ Je suis venu apporter le feu sur la terre, et que puis-je vouloir si ce n’est qu’il s’enflamme ? ”

— Or, tu vois : presque tout est éteint…

N’as-tu pas le désir de propager l’incendie ?

Précédent Voir le chapitre Suivant