Josemaría Escrivá Obras
842

Ne vous inquiétez pas s’ils “ vous reconnaissent ” à vos œuvres. — C’est la bonne odeur du Christ. — Et puis, en travaillant toujours exclusivement pour lui, réjouissez-vous que s’accomplissent ces paroles de l’Écriture : “ Qu’ils voient vos bonnes œuvres et glorifient votre Père, qui est aux cieux. ”

Précédent Voir le chapitre Suivant