Josemaría Escrivá Obras
1017

Je t’ai rapporté que même sans avoir reçu le baptême, d’aucuns m’ont dit avec émotion: “C’est vrai, je comprends que les âmes saintes doivent être heureuses, parce que leur vision des événements va au-delà des choses de ce monde, parce qu’elles les voient sous un angle d’éternité.”

     Puisse cette perspective ne jamais te manquer, ai-je ajouté, pour que tu agisses en cohérence avec les rapports privilégiés que la Sainte Trinité a établis avec toi.

Précédent Voir le chapitre Suivant