Josemaría Escrivá Obras
131

Ce serait pratiquer une fausse charité, une charité diabolique et mensongère que de céder sur des questions de foi. “Fortes in fide” — soyez forts dans la foi, fermes comme l’exige saint Pierre.

     — Nul fanatisme en cela, il s’agit simplement de vivre notre foi : non de manquer d’amour à l’égard de qui que ce soit. Nous pouvons céder sur tout ce qui est accessoire, mais en matière de foi nous ne pouvons pas céder: nous ne pouvons pas donner l’huile de nos lampes, sinon l’Époux les trouverait éteintes.

Précédent Voir le chapitre Suivant