Josemaría Escrivá Obras
156

La sainteté a la flexibilité des muscles bien relâchés. Celui qui veut devenir saint s’arrange, en faisant quelque chose qui le mortifie, pour ne pas en faire une autre qui lui coûte aussi, pourvu que cela n'offense pas Dieu, et il remercie le Seigneur de cette latitude. Si nous procédions autrement, nous risquerions de devenir de ces chrétiens guindés, raides, semblables à des poupées de chiffon.

     La sainteté n’a pas la rigidité du carton: elle sait sourire, céder, attendre. Elle est la vie: la vie surnaturelle.

Précédent Voir le chapitre Suivant