Josemaría Escrivá Obras
182

Reste abasourdi de la bonté de Dieu, parce que le Christ veut vivre en toi..., même quand tu éprouveras le poids de ta pauvre misère, de cette pauvre chair, de cette bassesse, de cette pauvre argile dont tu es pétri.

     — C’est justement alors que tu dois te souvenir de cet appel de Dieu: Jésus-Christ, lui qui est Dieu, lui qui est Homme, il me comprend et il m’écoute parce qu’il est mon Frère et mon Ami.

Précédent Voir le chapitre Suivant