Josemaría Escrivá Obras
226

Aujourd’hui, pour la première fois, tu as senti que tout devient plus simple, que tout se “décomplique”: les voici donc enfin éliminés les problèmes qui te préoccupaient. Et tu comprends qu’ils seront d’autant plus et mieux résolus que tu t’abandonneras davantage entre les bras de Dieu ton Père.

     Qu’attends-tu donc pour te conduire toujours en fils de Dieu ? Car telle doit être ta raison de vivre !

Précédent Voir le chapitre Suivant