Josemaría Escrivá Obras
227

Adresse-toi à la Sainte Vierge — la Mère, la Fille, l’Épouse de Dieu, et notre Mère —, et demande-lui de t’obtenir de la Très Sainte Trinité davantage de grâces: la grâce de la foi, de l’espérance, de l’amour, de la contrition. Ainsi, lorsqu’il te semblera qu’un vent fort, sec, capable de flétrir les floraisons de l’âme souffle dans ta vie, il ne flétrira rien en toi... ni chez tes frères.

Précédent Voir le chapitre Suivant