Josemaría Escrivá Obras
241

Si le panorama de ta vie intérieure, de ton âme est sombre, laisse-toi conduire par la main, comme un aveugle le fait.

     — Avec le temps, le Seigneur récompense l’humiliation d’avoir à courber la tête en donnant sa lumière.

Précédent Voir le chapitre Suivant