Josemaría Escrivá Obras
258

Quelle belle prière, — à répéter fréquemment — que celle de cet ami qui demandait de l’aide pour un prêtre emprisonné par haine de la religion: “Mon Dieu, console-le, car il est persécuté pour toi. Combien de gens souffrent, du fait qu’ils te servent ! “

     — Quelle joie donne la communion des saints !

Précédent Voir le chapitre Suivant