Josemaría Escrivá Obras
412

La maîtrise du cœur ! — C’est ainsi que priait un prêtre: “Jésus, que mon pauvre cœur soit un jardin bien clos; que mon pauvre cœur soit un paradis, où tu vis; que mon ange gardien le garde avec une épée de feu, par laquelle il purifie toutes les affections avant qu’elles n’entrent en moi; Jésus, scelle mon pauvre cœur du sceau divin de la Croix.”

Précédent Voir le chapitre Suivant