Josemaría Escrivá Obras
461

Ton amour et ton service de la sainte Église ne sauraient dépendre du degré de sainteté personnelle de ceux qui la composent, même s’il est vrai que nous désirons ardemment que tous atteignent la perfection chrétienne.

     — Tu dois aimer l’Épouse du Christ, ta Mère, parce qu’elle est et sera toujours pure et sans tache.

Précédent Voir le chapitre Suivant