Josemaría Escrivá Obras
471

Pense à ta Mère, la sainte Église, et considère que, si un membre souffre, c’est tout le corps qui souffre.

     — Ton corps a besoin de chacun de ses membres, mais chacun des membres a besoin du corps tout entier. — Pauvre de moi si ma main cessait de remplir sa fonction… ou si mon cœur cessait de battre !

Précédent Voir le chapitre Suivant