Josemaría Escrivá Obras
486

Un cœur qui aime de façon désordonnée les choses de la terre ? c’est comme s’il était attaché par une chaîne, ou par un “fil très fin” qui l’empêche de voler vers Dieu.

Précédent Voir le chapitre Suivant