Josemaría Escrivá Obras
51

Dieu t’attend ! — Voilà pourquoi, où que tu sois, tu dois vouloir t’engager à l’imiter; à t’unir à lui, avec joie, avec amour, avec enthousiasme, même s’il t’arrive un jour — ou de façon permanente — de faire les choses à contre-cœur.

     Dieu t’attend..., et il a besoin que tu sois fidèle !

Précédent Voir le chapitre Suivant