Josemaría Escrivá Obras
550

Même s’il nous en coûte de le reconnaître — et je demande à Dieu d’en accroître en nous la douleur —, toi et moi, nous ne sommes pas étrangers à la mort du Christ, parce que les péchés des hommes ont été les coups de marteau qui l’ont cloué au bois de la Croix.

Précédent Voir le chapitre Suivant