Josemaría Escrivá Obras
567

Quand on corrige quelqu’un — car cela apparaît nécessaire et l'on veut accomplir son devoir —, il est vrai qu'il faut s’attendre à faire souffrir et à souffrir soi-même.

     Mais que cela ne te serve jamais d’excuse pour te faire reculer.

Précédent Voir le chapitre Suivant