Josemaría Escrivá Obras
609

Comme il plait à Dieu que l’on reconnaisse sa bonté en récitant un “Te Deum” d’action de grâces chaque fois qu’un événement quelque peu extraordinaire se produit, sans s’arrêter au fait qu’il soit favorable ou adverse, comme on le dit dans le monde. En effet, venant de ses mains de Père, même s'il s'agit d'un coup de ciseau qui blesse notre chair, c’est là aussi une preuve d’Amour, qui gomme nos aspérités et nous approche de la perfection.

Précédent Voir le chapitre Suivant