Josemaría Escrivá Obras
615

Que chaque Avé Maria, chaque salutation que tu adresses à la Sainte Vierge fasse de nouveau battre un cœur plein d’amour,... cela, je le comprends très bien !

Précédent Voir le chapitre Suivant