Josemaría Escrivá Obras
640

La tâche qui incombe à l’Église, jour après jour, revient à tisser une grande toile, que nous offrons au Seigneur; car nous tous, qui sommes baptisés, nous sommes l’Église.

     — Si nous accomplissons notre devoir, avec fidélité et générosité, cette grande toile sera belle et sans défauts. — Mais qu’on laisse filer une maille ici, une autre là, et une autre de l’autre côté..., au lieu d’une belle toile, il n’y aura plus qu’une guenille en lambeaux.

Précédent Voir le chapitre Suivant