Josemaría Escrivá Obras
663

II vaut la peine, mon fils, que tu sois humble, obéissant, loyal, que tu t’imprègnes de l’esprit de Dieu, pour que, depuis la place que tu occupes, de ton lieu de travail, tu l’amènes à tous les gens qui peuplent le monde !

Précédent Voir le chapitre Suivant