Josemaría Escrivá Obras
699

Que ta charité soit aimable. Avec toute la prudence et le naturel requis, que jamais un sourire ne manque sur tes lèvres, un sourire pour tous, comme un service rendu, sans marchandage, même si tu pleures au fond de toi-même.

Précédent Voir le chapitre Suivant