Josemaría Escrivá Obras
719

C’est un devoir de chrétien et de citoyen que de défendre et de faire élever, par piété autant que par culture, les monuments disséminés de par les rues et les chemins — croix, images mariales, etc. —, en relevant aussi ceux que la barbarie ou le temps ont détruit.

Précédent Voir le chapitre Suivant