Josemaría Escrivá Obras
776

Quand tu recevras un coup fort, une Croix quelconque, tu ne dois pas t’en affliger. Au contraire, c’est en ayant le visage joyeux que tu devras en remercier le Seigneur.

Précédent Voir le chapitre Suivant