Josemaría Escrivá Obras
827

Prison d’amour ! C’est ainsi que j’aime appeler le tabernacle.

     — Voici vingt siècles qu'il est là... volontairement enfermé, pour moi et pour tous.

Précédent Voir le chapitre Suivant