Josemaría Escrivá Obras
923

Les livres qui lui servaient de lecture avaient toujours pour signet une bande de papier avec cette devise, écrite en caractères larges et énergiques: “Ure igne Sancti Spiritus !” — On aurait dit qu’il n’écrivait pas, mais qu’il gravait: brûle du feu du Saint-Esprit !

     Chrétien, je voudrais laisser ce feu divin comme sculpté dans ton âme, enflammé dans ta bouche et allumé dans tes œuvres.

Précédent Voir le chapitre Suivant