Josemaría Escrivá Obras
924

Efforce-toi d’être cet enfant saintement effronté, qui “sait” que Dieu son Père lui envoie toujours ce qu’il y a de mieux pour lui.

     Aussi, lorsqu’il manque même de ce qui semble le plus nécessaire, il ne s’en inquiète pas. Rempli de paix, il dit: il me reste toujours le Saint-Esprit, que j’ai pour moi.

Précédent Voir le chapitre Suivant