Josemaría Escrivá Obras
954

Tu dois aimer tes frères, les hommes, au point que même leurs défauts — quand ils n’offensent pas Dieu — ne t’apparaissent pas comme des défauts. Si tu n’aimes que les bonnes choses que tu vois chez les autres, si tu ne sais pas comprendre, excuser, pardonner, c’est que tu es un égoïste.

Précédent Voir le chapitre Suivant