Josemaría Escrivá Obras
976

Un pourcentage considérable des personnes qui reçoivent les sacrements lit une mauvaise presse...

     Avec calme, avec amour de Dieu, prions et répandons la bonne doctrine, pour qu’elles ne lisent plus ces diaboliques feuilles de chou qu’achètent... les membres de leur famille, disent-elles, car elles ont honte d’avouer qu’ils le font peut-être eux-mêmes.

Précédent Voir le chapitre Suivant