Josemaría Escrivá Obras
999

Les hommes mentent quand, à propos des affaires temporelles, ils disent “pour toujours”. Seul est vrai, et d’une vérité totale, le “pour toujours” de l’éternité.

     — Vis donc, toi, d’une foi qui te fasse savourer le miel des douceurs célestes, en pensant à cette éternité qui, elle, est bien “pour toujours” !

Précédent Voir le chapitre Suivant