Josemaría Escrivá Obras
113

Tu m'as assuré que tu voulais lutter sans trêve. Et maintenant tu me reviens abattu.

     Tu vois, même d'un point de vue humain, il ne te convient pas de recevoir les choses toutes faites, sans rien qui accroche. Il faut bien que tu y mettes un peu (beaucoup!) du tien. Sinon, comment vas-tu devenir saint?

Précédent Voir le chapitre Suivant