Josemaría Escrivá Obras
162

Tu as reçu un coup au coeur lorsque l'on t'a dit: toi, ce que tu cherches, ce n'est pas la conversion, mais un abri à tes misères..., pour continuer de traîner à ton aise cette triste charge, mais avec quel goût de fiel!

Précédent Voir le chapitre Suivant