Josemaría Escrivá Obras
373

Dans l'apostolat, obéis sans t'arrêter à la manière d'être de celui qui commande ni à la manière dont il commande. Le contraire n'est pas vertu.

     Des croix, il y en a beaucoup: des croix de brillants, de perles, d'émeraudes, d'émaux, d'ivoire..., des croix en bois aussi, comme celle de Notre Seigneur. Toutes méritent une égale vénération, puisque la Croix nous parle du sacrifice de Dieu fait Homme. — Applique cette considération à ton obéissance, sans oublier que Lui, Il a embrassé ce Bois amoureusement, sans hésiter, et que c'est là qu'Il a gagné notre Rédemption.

     Obéis d'abord, ce qui est un signe de droiture d'intention, et fais ensuite la correction fraternelle, selon les conditions requises; tu renforceras l'unité par l'accomplissement de ce devoir.

Précédent Voir le chapitre Suivant