Josemaría Escrivá Obras
414

Ta charge est lourde? — Non, et mille fois non! Ces obligations que tu as acceptées librement sont des ailes qui t'élèvent au-dessus de la fange des passions.

     Est-ce que les oiseaux sentent le poids de leurs ailes? Coupe-les, mets-les sur le plateau d'une balance: il est vrai qu'elles pèsent! Et pourtant, l'oiseau peut-il voler si on les lui arrache? Il a besoin de ces ailes; et il ne se rend pas compte de leur poids. car elles l'élèvent au-dessus du niveau des autres créatures.

     Tes "ailes" pèsent elles aussi! Mais, si elles venaient à te manquer, tu tomberais dans les bourbiers les plus sales.

Précédent Voir le chapitre Suivant