Josemaría Escrivá Obras
516

Les oraisons jaculatoires ne gênent pas plus le travail que le battement du coeur n'embarrasse le mouvement du corps.

Précédent Voir le chapitre Suivant