Josemaría Escrivá Obras
530

Ce prêtre de nos amis m'a convaincu. Il me parlait de son travail apostolique, et m'assurait qu'il n'y a pas d'occupations peu importantes. Sous ce champ couvert de roses, disait-il, se cache l'effort silencieux de tant d'âmes qui, par leur travail et leur prière, par leur prière et leur travail, ont obtenu du ciel une pluie de grâces, torrentielle, et qui fertilise tout.

Précédent Voir le chapitre Suivant