Josemaría Escrivá Obras
60

La joie d'un homme de Dieu, d'une femme de Dieu, doit être débordante: sereine, contagieuse, attirante... Bref, elle doit être si surnaturelle, si expansive et si naturelle qu'elle en entraîne d'autres sur les chemins du christianisme.

Précédent Voir le chapitre Suivant