Josemaría Escrivá Obras
715

Crois-tu que les autres n'ont jamais eu vingt ans? Crois-tu qu'ils n'ont jamais été sous la coupe de leur famille, comme s'ils étaient des mineurs? Crois-tu que les problèmes, petits, ou pas si petits, qui te font trébucher leur ont été épargnés?... Eh bien, non! Ils sont passés par les mêmes situations que tu traverses, toi, maintenant; ce qui les a fait mûrir: la grâce aidant, persévérants et généreux, ils ont piétiné leur moi, cédant là où l'on pouvait céder, et demeurant loyaux, sans arrogance, sans blesser personne, humbles et sereins, quand on ne pouvait pas céder.

Précédent Voir le chapitre Suivant