Josemaría Escrivá Obras
739

Tu suis un plan de vie exigeant: tu te lèves tôt, tu fais ta méditation, tu fréquentes les Sacrements, tu travailles ou étudies beaucoup, tu es sobre, tu te mortifies..., mais tu remarques qu'il te manque quelque chose! Considère donc cela pendant ton dialogue avec Dieu: puisque la sainteté — la lutte pour y parvenir — est la plénitude de la charité, tu dois reconsidérer ton amour de Dieu et à travers Lui, ton amour des autres. Peut-être découvriras-tu alors, cachés dans ton âme, de grands défauts contre lesquels tu ne luttais même pas: tu n'es pas un bon fils, ni un bon frère, ni un bon camarade, un bon ami, un bon collègue: et, comme tu aimes "ta sainteté" d'un amour désordonné, tu es jaloux.

     Tu "te sacrifies" sur beaucoup de "petits points personnels"; c'est pourquoi tu es attaché à ton moi, à ta personne, et au fond, tu ne vis ni pour Dieu ni pour les autres: mais seulement pour toi.

Précédent Voir le chapitre Suivant