Josemaría Escrivá Obras
743

Elle ne me paraît pas chrétienne la fraternité qu'affiche cet ami quand il te met en garde: "on m'a dit telle ou telle horrible calomnie à ton sujet: méfie-toi de certaine personne qui doit être de tes intimes"...

     Elle ne me paraît pas chrétienne cette fraternité, parce qu'il manque à ce "frère" le noble réflexe de faire d'abord taire le calomniateur et, ensuite, en toute loyauté de te communiquer son nom.

     — S'il n'a pas suffisamment de caractère pour s'obliger à cette attitude, ce "frère" t'expose au risque de rester seul dans la vie, car il te pousse à te méfier de tous et à manquer à la charité envers tous.

Précédent Voir le chapitre Suivant