Josemaría Escrivá Obras
82

Beaucoup se sentent malheureux précisément parce qu'ils ont de tout en trop. — Les chrétiens, s'ils se conduisent véritablement en enfants de Dieu, auront à supporter l'inconfort, la chaleur, la fatigue, le froid... Mais la joie ne leur fera jamais défaut, parce que tout cela — tout! — c'est Lui qui le dispose ou le permet, Lui qui est la source du vrai bonheur.

Précédent Voir le chapitre Suivant