Josemaría Escrivá Obras
836

Dès que l'on admet volontairement un tel dialogue, la tentation prive l'âme de sa paix, de même que, consentie, l'impureté détruit la grâce.

Précédent Voir le chapitre Suivant