Josemaría Escrivá Obras
839

Bien sûr, demande pardon, tout contrit, et qu'elle soit abondante, ta pénitence pour les actes impurs de ta vie passée, mais ne cherche pas à t'en souvenir.

Précédent Voir le chapitre Suivant