Josemaría Escrivá Obras
848

Ce n'est pas en menant cette vie de désordre qu'ils en sont pour autant plus hommes ou plus femmes.

     Pour qui raisonne de la sorte, on voit bien que les personnes idéales, ce sont les prostituées, les invertis, les dégénérés..., ceux dont le coeur reste pourri et qui ne pourront entrer dans le Royaume des Cieux.

Précédent Voir le chapitre Suivant